Cavitation

La cavitation est un phénomène physique durant lequel des cavités et, le cas échéant, des bulles de vapeur, se forme lors de hautes vitesses d’écoulement ou lors de mouvements rapides d’un corps par un fluide. Les roues dans les pompes ou les turbines en sont des exemples typiques.
Comment la cavitation survient-elle ?Selon la loi de Bernoulli, la pression statique d’un liquide tombe avec une vitesse croissante. Des bulles de gaz se forment lorsque la pression statique tombe en dessous de la pression d’évaporation.

Dommages par cavitation

Si la pression statique monte à nouveau, les bulles de vapeur disparaissent à nouveau. Cette disparition peut être relativement violente et conduire à des dommages, notamment aux hélices. La surface du matériau concerné est endommagée par des ondes de chocs qui sont provoquées par la condensation de gaz. On parle également d’érosion par cavitation ou de corrosion par cavitation. Les bulles de vapeur s’effondrent le plus souvent dans des endroits névralgiques où la pression augmente à nouveau, au niveau de la sortie de la pompe. Il y a là un enlèvement de matière. Sur une longue durée, cela peut provoquer d’importants dommages aux pièces concernées.

Éviter la cavitation

Même si la cavitation peut être limitée grâce à une fabrication adéquate, il n’est pas possible de l’éviter dans de nombreux cas. Dans ces situations, il ne reste que le durcissement de l’acier utilisé. La méthode BORINOX rentre en scène lorsque de hautes exigences quant à la résistance à l’érosion sont établies. En utilisant les méthodes BORINOX, les caractéristiques de l’acier affiné utilisé restent inchangées. Parallèlement, la dureté de l’acier affiné est augmentée, faisant ainsi de même pour la résistance contre les dommages dus à la cavitation.