Acier 1.4404

L’acier numéro 1.4404 est un acier nickel-chrome avec un ajout de molybdène souvent utilisé et possède l’identificateur d’alliage X2CrNiMo17-12-2. Il appartient au groupe des austénites. Il se distingue de la variante courante 1.4301 principalement par ses propriétés en termes de résistance contre la corrosion. Celle-ci est rendue possible grâce à une teneur en molybdène d’au moins 2 %. À cet égard, les points forts du 1.4404 reposent avant tout sur la présence de chlorures. Le 1.4404 n’est toutefois pas résistant à l’eau de mer.

L'acier numéro 1.4404

Cet acier, connu dans la norme AISI sous l adésignation 316L, est en outre protégé contre la corrosion intercristalline après la soudure grâce à sa faible teneur en carbone. C’est également le cas après les procédures de soudage. De manière générale, le 1.4404 se distingue par sa très bonne soudabilité.

Domaines d’application du 1.4404

Le 1.4404 est résistant contre les acides organiques et inorganiques ainsi que les agents halogènes. Le profil technique du 1.4401 le prédestine à être utilisé dans des domaines dans lesquels de hautes exigences en termes de résistance à la corrosion sont posées. L’industrie pharmaceutique, la technique dentaire et la technologie médicale ainsi que l’industrie automobile de manière générale, l’industrie du bâtiment, l’industrie chimique et bien d’autres sont autant de branches typiques. Le 1.4404 présente des caractéristiques qui rendent cet acier utile dans de nombreux domaines. Toutefois, ses caractéristiques de dureté, avec des valeurs de 200 HV, le limitent dans certains domaines. Des méthodes courantes de durcissement de l’acier ont souvent un effet négatif quant à sa résistance à la corrosion. La méthode BORINOX® rend possible le durcissement du 1.4404 sans compromettre sa résistance à la corrosion. Grâce à cela, sa dureté peut aller jusqu’à plus de 1300 HV.